Patrimoine de Cuzance

L’église de Cuzance est dédiée à Saint Pierre.

Au XIIIème siècle, elle est un prieuré de l’abbaye de Tulle. Elle est nommée dans une bulle du Pape Alexandre III.

Cuzance, comme d’ailleurs Rignac, dépendaient de l’archiprêtré de Gignac.

Elle comprend une nef unique flanquée d’un bas-côté ajouté au 16ème siècle et une chapelle, au sud, du 17ème siècle.

Son clocher ajouré de deux baies sur chaque face abrite une cloche datée de 1429 parmi les rares demeurant du diocèse de Cahors.

Le 17 juin 1767 une cloche a été bénite sous l’invocation de Notre Dame.

En 1877, la porte a été déplacée.

Cette église, propriété de la commune, classée par arrêté du 3 juin 1959, est dédiée à Saint Victor. Elle date du 12ème siècle.

Cette petite église, en partie romane, comporte une nef unique, un transept débordant et une travée de chœur avec une abside en hémicycle.

Elle présente, en outre, la particularité de posséder une cheminée, ce qui est très rare.

Le portail est encadré par un tore épais soutenu par des colonnettes aux chapiteaux ornés d’entrelacs et de palmettes. Ces motifs, d’origine carolingienne furent fréquemment utilisés en Quercy à la fin du 12ème siècle.

Une des deux cloches est datée de 1498.

Le clocher octogonal date du 17ème siècle.

Il était d'usage dans nos campagnes de faire le pain, non pas chaque jour mais souvent tous les 15 jours. Si beaucoup de particuliers possédaient leur four privé, beaucoup d'autres venaient faire cuire dans le four public.

Il en existait un dans le bourg, en face de l'église. Il a été détruit lorsque l'usage est tombé en désuétude.

Il en existait un à Rignac, réhabilité dans les années 2000 et inauguré en 2008.

Nous en trouvons un autre à Lacisque.

L'eau est rare sur notre causse car elle s'infiltre facilement dans ce terrain calcaire. Lorsqu'elle rencontre une couche imperméable, elle se fraye un chmin et bien souvent ressort sous forme de fontaine.

De même lorsqu'il pleut beaucoup sur une surface argileuse, donc imperméable, il se forme ce que nous appelons ici un "lac" et que l'on appelle, dans d'autres régions, une mare.

Une fontaine est une construction d'où jaillit l'eau.

A l'époque des romains, près des fontaines, on trouvait un abreuvoir et une pierre creuse servant de gobelet.

Les fontaines constituaient un lieu de vie où se retrouvaient toutes les couches sociales (on allait chercher l'eau, laver le linge, faire boire les animaux, etc...) Elles étaient un lieu d'échange, de discussions et parfois de conflits.

Les fontaines d'Arlie,  du Cournouillé, de Lagarrigue, de Malastrège ont été ou sont en cours de restauration.

Nous trouvons des lacs à Lagarrigue, à La Gautrie et à Lacisque.

Cuzance possède un grand nombre de croix. Un important travail de recensement a été réalisé, prélude à la restauration de certaines et au nettoyage d'autres.

Un fascicule a été élaboré par l'association en liaison avec l'Animation du Pays d'Art et d'Histoire de la Dordogne Lotoise. Préfacé par le Député Jean Launay et postfacé par le Sénateur Jean-Claude Requier, il retrace l'histoire générale d"es croix et plus particulièrement celles de Cuzance. Il est encore possible de se le procurer auprès de l'association "cuzance patrimoine".